L’adaptation basée sur les écosystèmes (AbE) — également désignée solutions basées sur la nature pour l’adaptation aux changements climatiques — bénéficie d’un soutien politique croissant et est actuellement mise en œuvre par divers acteurs du monde entier.

L’AbE est la conservation, la restauration et l’utilisation durable de la biodiversité et des services écosystémiques dans le cadre d’une stratégie globale visant à aider les populations à s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques ; elle protège ainsi les écosystèmes, les communautés et les moyens de subsistance vulnérables. Malgré une dynamique politique croissante en faveur de l’AbE, il existe un besoin évident de formation supplémentaire pour garantir que les actions d’AbE soient fondées sur les droits, qu’elles répondent aux questions de genre et qu’elles obtiennent de meilleurs résultats en termes de biodiversité.

Ce cours de formation en ligne sur l’AbE — élaboré par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l’Institut international du développement durable (IISD) — s’appuie sur plus d’une décennie de recherches, d’expériences et de partenariats dans la mise en œuvre de l’AbE.

Proposé sous la forme d’une formation en ligne ouverte à tous (FLOT) pour un public mondial, le cours dotera les apprenants de compétences transférables et reproductibles pour la conception et la mise en œuvre d’initiatives d’AbE en offrant une formation ciblée sur les principes clés, les évaluations des risques, le suivi et la gouvernance. Le cours visera également à accroître les connaissances en matière d’AbE en dehors de la communauté de la conservation de l’environnement et à aider les participants à intégrer l’AbE dans d’autres secteurs, y compris l’eau, l’agriculture et les environnements urbains.

Le cours est actuellement offert en anglais ou en français, mais il est possible qu’il soit éventuellement proposé dans d’autres langues.

Pourquoi suivre ce cours ?
  • Comprendre le rôle de l’AbE au sein d’une stratégie globale d’adaptation aux changements climatiques.

  • Être en mesure de planifier des activités d’AbE suivant un ordre logique et d’appliquer les meilleures pratiques en matière d’AbE.

  • Apprendre à intégrer dans les projets d’AbE les approches fondées sur les droits et d’autres aspects tels que le genre, les moyens de subsistance et les connaissances traditionnelles.

  • Découvrir comment généraliser l’AbE dans l’ensemble des secteurs, y compris les infrastructures, l’agriculture et la gestion des ressources en eau.

À qui s’adresse ce cours ?

Le cours s’adresse aux décideurs des organisations publiques et privées ; aux professionnels qui ne connaissent pas forcément l’AbE mais qui travaillent dans un domaine connexe (le développement, les infrastructures, l’agriculture, la gestion intégrée des ressources en eau) ; les organisations de la société civile ; les acteurs aux échelons communautaire, national et mondial ; les professionnels de l’AbE en début de carrière, les étudiants actuels et les enseignants des universités ; et les praticiens de l’AbE venant tout aussi bien du Nord global que du Sud global.

Dans la mesure où ce cours fournit un certain niveau de détails techniques, un intérêt porté à un apprentissage approfondi de la planification et de la mise en œuvre des mesures d’AbE est une exigence clé.

Programme du cours

Ce cours de formation en ligne à suivre selon votre rythme personnel comprend neuf modules composés de cours magistraux par vidéo, d’études de cas, de quiz et de documents. La formation nécessite environ 10 heures de travail et peut être effectuée à la convenance de l’apprenant. Chacun des modules 2–7 comportera un quiz permettant d’évaluer la réalisation des objectifs d’apprentissage du module concerné. Des documents qui résument le contenu du module et qui proposent des ressources supplémentaires sur les sujets évoqués sont également fournis avec chaque module.

  • Module 1 : Présentation de la formation

    Brève introduction et justification du cours de formation.

  • Module 2 : Qu’est-ce que l’AbE ?

    Présentation du concept de l’AbE et des ses composantes de base et vue d’ensemble des termes couramment utilisés dans le domaine de l’AbE.

  • Module 3 : Cadre de généralisation de l’AbE

    Présentation d’un cadre permettant de développer et de généraliser un projet d’AbE accompagnée d’une mise en lumière de cinq questions transversales touchant l’AbE.

  • Module 4 : Évaluation des risques climatiques

    Orientations concernant le processus de préparation d’une évaluation des risques climatiques et son importance dans l’identification des mesures d’AbE potentielles.

  • Module 5 : Évaluation de l’AbE

    Module axé sur le processus d’évaluation de l’AbE, notamment ses coûts, ses avantages et ses impacts. La capacité de l’évaluation à prioriser les mesures d’AbE est également abordée.

  • Module 6 : Mise en œuvre de l’AbE

    Module qui explique le principe d’une analyse des parties prenantes, met en exergue les politiques internationales alignées sur l’AbE et fournit des exemples provenant de différents écosystèmes et secteurs.

  • Module 7 : Suivi, évaluation et apprentissage

    Discussion d’un processus à quatre étapes pour le suivi et l’évaluation des projets d’AbE et son importance pour l’AbE.

  • Module 8 : Modules d’éclairage obligatoires

    Permet aux participants de progresser à travers quatre modules d’éclairage proposant des informations supplémentaires relatives aux thèmes transversaux de la gouvernance, du genre, des savoirs traditionnels et des connaissances autochtones et locales, et de la biodiversité.

  • Module 9 : Modules d’éclairage facultatifs

    Option permettant de sélectionner des modules d’éclairage supplémentaires portant sur des secteurs précis afin de créer une combinaison personnalisée parmi les sujets suivants : AbE et agriculture, AbE et eau, et AbE urbain.

Testimonials

Je suis une Ukrainienne actuellement basée à Berlin. Je travaille pour une ONG cherchant à établir des coopératives et des communautés énergétiques en Ukraine. Le concept de l’AbE est nouveau pour moi, et je prévois de le mettre en place dans mon travail lors de la reconstruction de l’Ukraine.


Les études de cas ont eu le plus d’impact pour moi et étaient ma partie préférée de ce cours. J’avais des connaissances théoriques préexistantes sur l’AbE, alors il est encourageant de voir des exemples concrets montrant comment l’AbE fonctionne réellement pour les communautés.


Deux domaines de ce cours ont vraiment résonné en moi. Le premier d’entre eux était l’intégration des connaissances autochtones et traditionnelles avec les principes scientifiques et sociaux modernes pour obtenir des résultats durables et équitables. Le second était la nécessité de procéder à des recherches et de mieux comprendre l’environnement local pour éviter de mettre en place des solutions qui donnent lieu à une mauvaise adaptation.


L’éclaircissement le plus important que j'ai tiré de ce cours était de savoir comment l'AbE peut assurer la résilience climatique ainsi que des avantages connexes dans différents domaines tels que l’agriculture, la gestion de l’eau et les milieux urbains. La mise en œuvre dans tous les secteurs devrait se pencher sur des facteurs sociaux, ethniques et économiques pour s’assurer que les groupes les plus touchés par les changements climatiques ne sont pas marginalisés lors du processus et ainsi rendus vulnérables.


Le cours examine les chaînes d’impacts des changements climatiques, c’est-à-dire comment des approches systématiques peuvent être appliquées afin de réduire les risques de mauvaise adaptation et quel type d’AbE est important pour améliorer l’adaptation. Je viens du Bangladesh, et ce concept est très important pour notre pays.